La pension de réversion en bref

pension réversion bref

La pension de réversion correspond à une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier un assuré décédé.
Dans le cadre du régime de base, elle est partagée entre le conjoint survivant et le ou les ex-conjoint(s) divorcé(s) au prorata de la durée de chaque mariage. Elle ne bénéficie pas au partenaire de pacs ni au concubin.
Son attribution dépend notamment des ressources et de l’âge du conjoint survivant.
En principe, le montant de la pension de réversion s’établit à 54 % de la pension du défunt.
D’après les dernières données statistiques publiées par la Cnav, près de 2,8 millions de personnes perçoivent une pension de réversion versée par le régime de base au 31 décembre 2018.
Pour aller plus loin sur ce sujet, retrouvez nos thématiques traitant de la retraite sur Clic&Clair.