Location en meublé d’une partie de la résidence principale : plafonds des loyers annuels exonérés

La location ou la sous-location en meublé d’une partie de la résidence principale peut être exonérée d’impôt sur le revenu lorsque les pièces louées constituent pour le locataire en meublé sa résidence principale et que le prix annuel de la location, par mètre carré de surface habitable, n’excède pas au titre de 2019 : 187 euros en Ile-de-France et 138 euros dans les autres régions.

Ces plafonds sont réévalués chaque année en fonction de l’indice de référence des loyers du deuxième trimestre de l’année précédente.

Source : Actualité de la base Bofip