Fiche Point Éclair
Édition du 02.01.2017

Sociétés commerciales : EURL, SARL, SASU, SAS et SA

Fiche de synthèse

Référence : 1100-X-17 Catégorie :
Réinitialisation de la sélection
1100_2017_presentation
Solutions pour les entreprises, nous contacter !

Fiche Point Éclair

Sociétés commerciales : EURL, SARL, SASU, SAS et SA
Un outil simple et opérationnel

Sous quelle forme de société un commerçant ou un artisan peut-il s’installer ? Quels sont les points communs et les différences entre une EURL, une SARL, une SASU, une SAS et une SA ? Un capital social minimal est-il exigé ? Qui peut être dirigeant ? Un commissaire aux comptes doit-il être nommé ? Comment sont imposés les résultats de la société ?

Cette fiche présente, sous forme de questions/réponses, les aspects juridiques, fiscaux et sociaux des principales sociétés commerciales. Elle permet une comparaison aisée des différentes structures : EURL, SARL, SASU, SAS et SA . La fiche propose en outre une appréciation générale sur les sociétés présentées ainsi que des approfondissements sur certains points-clés.

Information Complémentaire

Format

Édition Papier, Version Numérique, Offre Couplée

Fiche normalement destinée à :

Banques / Assurances

  • marché des professionnels, des entreprises, gestion de patrimoine, outil de formation
  • BTS Banque / Assurance, Licences et masters Banque / Finance / Assurance

Autres 

  • juriste, fiscaliste, assureur, étudiant, dirigeant et créateur d’entreprise
Plan de la fiche Sociétés commerciales : EURL, SARL, SASU, SAS et SA

Sont présentés les différents aspects juridiques, fiscaux et sociaux des principales formes de sociétés commerciales proposées aux professionnels exerçant une activité commerciale, artisanale ou industrielle, à savoir l’EURL, la SARL, la SASU, la SAS et la SA.

Des approfondissements sont destinés à compléter la présentation : la nomination et la révocation des dirigeants, les principales règles de majorité des assemblées dans la SARL et dans la SA, l’imposition des plus-values de cession de titres, l’option pour une imposition à l’IR dans la catégorie des BIC (pour certaines sociétés), l'assiette des cotisations sociales des TNS et la déductibilité du salaire du conjoint ou du partenaire de PACS.Une appréciation générale de chaque société conclut la présentation.

D’autres formes de société sont également présentées succinctement : la SA à directoire et conseil de surveillance, la SNC, la société de fait, la société en commandite et la société européenne.