20- Fiscalité des dividendes

Fiscalité des dividendes

20- Fiscalité des dividendes

Commentaire

Les dividendes perçus en 2018 sont soumis, lors de leur versement,  à un prélèvement à la source au taux de 12,8 % à titre d’acompte de l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Le foyer fiscal dont le revenu fiscal de référence (RFR) de 2016 est inférieur à 50 000 € pour une personne seule ou 75 000 € pour un couple peut être dispensé de verser cet acompte sur demande expresse de sa part formulée au plus tard le 30/11/17.

À l’issue de la déclaration, les dividendes sont imposés au prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 12,8 % ou, sur option expresse et irrévocable, au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Seule l’imposition au barème permet l’application d’un abattement de 40 % sur le montant brut des dividendes.

Contenu vérifié le 26 avril 2019