25- Les charges à déduire du revenu global

25- Les charges à déduire du revenu global
25- Les charges à déduire du revenu global

Commentaire

La sœur jumelle de Tante Ébahie ne recherche pas la meilleure solution pour l’hébergement de sa grande tante, mais s’attache plutôt à faire le point sur les solutions susceptibles de réduire son revenu global !

Hormis la part déductible de la contribution sociale généralisée (CSG) payée sur les revenus du patrimoine et les produits de placement, il s’agit pour l’essentiel de charges engagées au cours de l’année d’imposition telles que les pensions alimentaires versées, les prestations compensatoires, les frais d’accueil de personnes âgées…

Font également partie des charges à déduire, les versements effectués dans l’année sur un plan d’épargne retraite populaire (PERP).

 
Charges supportées dans l’année Montant déduit du revenu brut global

  • Pension alimentaire*
    à ascendant et descendant non rattaché, dans le besoin et avec ressources insuffisantes :

 

       pension en espèces ou en nature

pension versée

       pension en nature si vit sous le toit du contribuable 
          – sans justificatifforfait annuel : 3 500 €
          – dépenses justifiées autres que logement et nourriture pension versée
Remarque : plafond global de déduction pour enfant majeur : 5 888 €
 à ex-époux ou conjoint séparé (sur décision de justice) pension versée

 • Prestations compensatoires*

  • versées sous forme de rentes
  • en capital, versée sur plus de 12 mois à partir de la date où le jugement ou la convention de divorce est définitif 

rentes versées
capital versé

 • Frais d’accueil de personne d’au moins 75 ans au 31.12.2017 forfait annuel : 3 500 €

* Pour le calcul de l’IR, majoration de 25 % si la pension, la rente ou le capital est versé en vertu d’une décision de justice définitive antérieure au 1/01/2006. La pension alimentaire versée pour un enfant en résidence alternée à charge égale de l’un ou de l’autre des parents est non déductible pour celui qui la verse et non imposable pour celui qui la reçoit.

 

Versements effectués dans l’année Montant déduit du revenu brut global

• Cotisations PERP versées en 2018
   Versement par membre du foyer fiscal.
      → Déduction PERP reportable sur 3 ans

Somme* la plus élevée :

  • 3 923 €,
  • ou 10 % des revenus d’activité professionnelle de 2017 plafonnée à 31 382.

 

 * Somme diminuée des versements sur les contrats de retraite complémentaires volontaires et des versements sur un PERCO par l’entreprise ou le titulaire et qui sont exonérés d’IR.

Contenu vérifié le 26 avril 2019