Panorama des thèmes
PartagerTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail to someonePrint this page
Fiscalité des particuliers - Imposition des revenus de 2016 -

20- Fiscalité des dividendes

20- Fiscalité des dividendes
20- Fiscalité des dividendes

Commentaire

Depuis 2013, les dividendes sont soumis au barème progressif de l’IR et, à titre d’acompte de l’impôt dû, à un prélèvement non libératoire au taux de 21 %, appliqué sur le montant brut des dividendes. Le foyer fiscal dont le revenu fiscal de référence (RFR) de l’avant-dernière année précédant celle du paiement des dividendes est inférieur à 50 000 € pour une personne seule ou 75 000 € pour un couple peut demander à ne pas verser cet acompte.
Le montant des dividendes imposables à l’IR se détermine comme suit :
Montant brut des dividendes
– abattement de 40 %
– frais de garde
= montant net imposable à l’impôt sur le revenu