Défiscalisation : dégringolade de la collecte des FIP et FCPI

En 2018, les FIP et les FCPI ont été boudés par les épargnants. La collecte a été divisée par plus de trois. Ce très mauvais score s’explique, selon l’AFG, par le cumul de « facteurs exceptionnels ». (…)

Source : Les Echos du 7/03/2019, Laurence Boccara